N° 447 janvier 2020

ITER : comment communiquer l’« autre nucléaire » ?

Pagination : 38-42
Rubrique : Enseignement et formation
Sous-rubrique : Médiation scientifique
Mots-clés : ITER, communication scientifique, médiation, public, débats, visites, science-société.
FR | EN
© ITER Organization

Des « journées portes ouvertes » sont proposées deux samedis par an, en mai et en octobre, par l’organisation internationale ITER. Près de vingt mille personnes sont par ailleurs accueillies sur le site chaque année dans le cadre des visites ouvertes au public pendant la semaine.

Challenge technologique, ITER est également un défi de communication. C’est en réalité un formidable observatoire des relations science-société, de la communication et du journalisme scientifique. Le public est vivement intéressé par ce qui se passe à Cadarache et la plupart des visiteurs demandent pourquoi ITER n’est pas plus connu et plus visible.

Les difficultés de communication tiennent notamment à quatre caractéristiques du projet : c’est un projet expérimental ; il a été conçu et est soutenu par le monde politique ; il s’agit d’un programme à long terme ; enfin, c’est un projet controversé. L’article décrit les enjeux de médiation de ce projet fascinant autant que son potentiel de communication pour la science et la technologie. Il présente aussi plusieurs activités réussies visant le grand public. Rigueur, transparence et honnêteté sont les trois piliers sur lesquels doit reposer la communication des grands projets de haute technologie.