N° 393-394 février-mars 2015

Illustration de la complémentarité de la résonance magnétique nucléaire et de la spectrométrie de masse : exemple de la caractérisation structurale de polymères synthétiques complexes

Pagination : 113-117
Rubrique : Recherche et développement
Sous-rubrique : Prix de la division Chimie analytique
Mots-clés : RMN diffusionnelle, spectrométrie de masse MALDI-MS, polymères synthétiques, paramètres de distribution, groupements labiles, chimie analytique.
FR | EN

Description de différentes architectures de polymères synthétiques.

La demande croissante de matériaux aux propriétés innovantes accélère le développement de polymères dont l’architecture est de plus en plus complexe et de mieux en mieux définie. La caractérisation structurale de ces nouveaux composés, nécessaire à l’optimisation des méthodes de synthèse et au contrôle qualité des produits, constitue un réel défi analytique.

Cet article s’attache à montrer la complémentarité de la résonance magnétique nucléaire (RMN) à l’état liquide et de la spectrométrie de masse après ionisation/désorption laser assistée par matrice (MALDI-MS) pour la caractérisation de ce type de polymères. Le développement de nouvelles stratégies d’analyse dans ces deux domaines sera illustré par l’étude des copolymères à blocs poly(oxyde d’éthylène)-b-polystyrène (POE-b-PS).

Caroline Barrère-Mangote a reçu le Prix de thèse de la Division Catalytique de la Société Chimique de France en 2012.

Annexe