N° 171 septembre-octobre 1992

Immobilisation réversible sur polymères et libération contrôlée : application aux lentilles cornéennes réservoirs de médicaments

Pagination : 330-335
Rubrique : Congrès SCF 1991 - Colloque II: Les matériaux d'avenir

Outre les aspects libération à vitesse constante et confort du patient, un des intérêts majeurs de la lentille-médicament est de limiter considérablement la quantité de médicament globalement introduite dans la zone pré-oculaire et, par suite, dans l’organisme.

Leur utilisation n’est envisageable pour l’instant que pour des libérations lentes et des doses locales faibles, avec des hydrogels suffisamment perméables à l’oxygène pour autoriser un port prolongé. Elle s’adresse essentiellement au traitement de maladies chroniques comme le glaucome.