N° 362 avril 2012

Jeux de foie gras : la chimie évite un petit mal, et, mieux, fait de ce petit mal un grand bien

Pagination : 18-21
Rubrique : Chimie des aliments et du goût
Mots-clés : Aliments, goût, chimie, foie gras
© pass - Fotolia.com

La digression est souvent considérée comme une faute, qui égare les interlocuteurs, mais n’est-ce pas aussi l’art des conteurs que de savoir la mettre en œuvre ? Shérazade n’a-t-elle pas, par la digression érigée en méthode, sauvé sa vie ? Certes, les revues scientifiques, dont la place est comptée, ne semblent pas pouvoir se laisser aller à de tels jeux littéraires... mais ne doit-on pas craindre que L’Actualité Chimique ne perde ses lecteurs si elle devenait trop « sèche » ? Ne devons-nous pas la rendre aimable, par des sourires ?

C’est ce qu’a accepté le Comité éditorial, dans sa grande sagesse. Et,mieux encore, ceux qui aiment vraiment la chimie n’ont-ils pas le devoir d’en montrer toutes les beautés à ceux qui ne les voient pas aussi bien qu’eux ? Il me semble que c’est un devoir absolu. C’est ce qui me décide, aujourd’hui, à braver l’académisme, à faire confiance dans la Rédaction de notre journal, en proposant un article tout de digressions. Il s’agira de systèmes colloïdaux nouveaux, à base de foie gras, mais nous ferons des détours.