N° 188 avril-mai 1995

L’École Nationale Supérieure de Chimie de Lille vient d’avoir cent ans

Page : 53
Rubrique : Histoire de la chimie
Mots-clés : École Nationale Supérieure de Chimie de Lille, cent ans

Alain Lablache-Combier (à gauche), directeur actuel de l’ENSCL, dans le salon de Lionel Jospin, le 15 mars 1990, en compagnie d’Armand Frémont (à droite), à cette époque directeur de la programmation et du développement universitaire au ministère de l’Éducation nationale. Ce dernier signe pour le ministre le 1er contrat quadriennal de développement (1990-1993) de l’ENSCL.

La rentrée de 1894, naît l’Institut de Chimie de la faculté des sciences de Lille, par la modification de l’équilibre entre le cours de chimie appliquée et celui de chimie générale.

Les deux chaires coexistaient dans la faculté depuis sa fondation en 1854, mais celle de chimie appliquée n’attirait, dans ses enseignements spécifiques, que quelques auditeurs libres.

La grande nouveauté, c’est que, désormais, l’enseignement de la chimie appliquée possède un volet intégré d’études et d’expériences en laboratoire. Ceci a été rendu possible par l’ouverture, en 1892, de nouveaux locaux voués à la chimie, en plein cœur de Lille, dans le cadre d’une nouvelle faculté des sciences.

Cette nouvelle orientation se situe dans le cadre d’une profonde rénovation universitaire du site lillois amorcée en 1887.