N° 205 juillet 1997

L’approvisionnement en sucre sous le Blocus continental. II- Jean-Antoine Chaptal et le sucre de betterave

Pagination : 34-38
Rubrique : Histoire de la chimie
Mots-clés : Jean-Antoine Chaptal, Blocus continental, sucre de betterave, Chanteloup, culture de la betterave, sucrerie, naissance de l'industrie sucrière, histoire de la chimie.
FR | EN
© SCF/L’Actualité Chimique.

Jean-Antoine Chaptal (1756-1832). Gravure, collection particulière, DR.

Après un court rappel la carrière scientifique de Chaptal, dans l’industrie et la politique (il était le ministre de Bonaparte), les auteurs examinent les raisons de l’intérêt pour la sucre de betterave de Chaptal.

En tant qu’agronome curieux et perfectionniste, comme chimiste par ses critiques des travaux de Marggraf et Achard, comme politicien par ses décisions, il était constamment présent au moment du développement de la jeune industrie du sucre de betterave.

Dans son domaine de Chanteloup près d’Amboise, en Touraine, il développe une exploitation agricole et crée une maison du sucre qui sont le théâtre de grands succès.

Une importante correspondance entre Chaptal et Mathieu Charlot, son régisseur, a donné des informations nombreuses et précieuses sur l’activité sucrière de Chanteloup de 1817 à 1823.