N° 393-394 février-mars 2015

L’origine de la vie : quel apport de la chimie ?

Pagination : 17-23
Sous-thème : Chimie organique
Mots-clés : Chimie prébiotique, origine de la vie, chimie des systèmes, stabilité cinétique dynamique, autocatalyse, réplication, chimie organique.
FR | EN

Un système physique évolue spontanément vers une plus grande stabilité. Les évolutions chimique et biologique peuvent être regroupées en un seul processus si l’on admet l’existence d’une force motrice : l’évolution vers une plus grande stabilité cinétique dynamique caractéristique des systèmes capables de se reproduire

De nombreuses exoplanètes ayant des tailles se rapprochant de celle de la Terre et remplissant un critère arbitraire d’habitabilité sont découvertes jour après jour. La question de la probabilité de l’émergence de la vie devient alors plus tangible et suscite un large intérêt dans le public.

Cette question soulève celle de la place de la biologie en regard de la physique et de la chimie. La chimie est bien placée pour résoudre ces questions, mais cela nécessite à la fois de se situer dans un cadre interdisciplinaire et d’utiliser une approche particulière de chimie des systèmes dans laquelle les questions cinétiques sont essentielles. Des progrès ont été faits tant sur le plan de l’approche théorique de ces questions que sur le plan expérimental, dont cet article essaie de faire la synthèse en prenant le parti d’une approche dynamique.