N° 397-398 juin-juillet 2015

L’ozone stratosphérique : rôles complexes du Soleil et des activités humaines dans son équilibre

Pagination : 86-90
Sous-thème : Environnement
Mots-clés : Ozone, cycles catalytiques, stratosphère, trou d’ozone, Année internationale de la lumière.
FR | EN
Représentation du cycle historique de Chapman.

(1) les molécules d’oxygène sont photodissociées et donnent deux atomes d’oxygène (réaction lente) ; (2) le rayonnement UV photodissocie l’ozone tandis que les atomes et molécules d’oxygène se recombinent (réactions rapides) ; (3) l’ozone réagit avec un atome d’oxygène pour former deux molécules d’oxygène (réaction lente).

Les réactions photochimiques induites par le rayonnement solaire jouent un rôle central dans la chimie de l’atmosphère : elles représentent la principale source d’espèces radicalaires et permettent d’initier des cycles de réactions chimiques complexes. Ces cycles régissent l’abondance de milliers d’espèces chimiques présentes dans l’atmosphère et notamment celle de l’ozone qui joue un rôle déterminant dans l’atmosphère terrestre du fait de ses propriétés chimiques et radiatives.

Cet article présente ces mécanismes photochimiques et se focalise sur un phénomène d’importance sociétale : la destruction catalytique de l’ozone stratosphérique en région polaire.