N° 444-445 octobre-novembre 2019

La Table de Geoffroy, base de la chimie du XVIIIe siècle

Pagination : 102-105
Rubrique : Histoire de la chimie
Sous-rubrique : La Table des rapports d'Etienne-François Geoffroy
Mots-clés : Étienne-François Geoffroy, Table des Affinités, utilisation.

La Table des differents rapports observés en Chimie entre differentes substances, plus connue sous le nom de Table des Affinités, est célèbre pour être la première table qui classe les substances selon leur affinité préférentielle. Elle sera utilisée pendant presqu’un siècle et modifiée/adaptée seulement lorsque la chimie lavoisienne dominera. L’ensemble des trois textes qui suivent sont consacrés à Étienne-François Geoffroy (1672-1731), auteur de la table dont le tricentenaire a été célébré en novembre 2018 dans le cadre de la séance commune annuelle du Groupe d’Histoire de la Chimie de la Société Chimique de France et de la Société d’Histoire de la Pharmacie.

Ce pdf contient l’ensemble des trois contributions.

Encyclopédie, planche 1ère, Recueil des planches t. III « Chimie ».

La Table des rapports présentée par Étienne-François Geoffroy (1672-1731) à l’Académie des sciences en 1718 suscite un vif intérêt de la part de ses contemporains. Elle modifie profondément la problématique de la chimie. En effet, la question que se posent maintenant les chimistes n’est plus de comprendre l’intimité des corps de la nature, mais de suivre la circulation des substances au cours des combinaisons ou séparations. De science de la matière qu’elle était au XVIIe siècle, la chimie devient alors, au milieu du XVIIIe siècle, une science des opérations chimiques.