N° 367-368 octobre-novembre 2012

La biologie de synthèse, par et pour la chimie !

Pagination : 86-87
Rubrique : À propos de
Mots-clés : Biologie de synthèse, molécules de la vie, auto-organisation, risques.

Illustration de Harry Campbell (harry@harrycampbell.net), reproduite avec son aimable autorisation.

La biologie de synthèse, un nouveau fantasme de chercheurs jouant les démiurges ? Ou une évolution logique, et même inéluctable, introduite par la chimie lorsque, après avoir amorcé la démythification du monde par l’analyse des éléments de notre environnement, elle s’est attaquée au processus inverse, celui de la synthèse.

Synthèse des molécules de la vie, de la simple urée (Wohler, 1828) à la complexe vitamine B12 (Woodward et coll., 1972)... Et, « par-delà la synthèse, l’auto-organisation », la chimie supramoléculaire conceptualisée et développée par Jean-Marie Lehn, et à partir de laquelle peuvent se concevoir les voies de l’évolution, de l’inanimé au vivant, et du vivant au cours des millénaires. [...]