N° 369 décembre 2012

La catalyse de polymérisation : repousser les limites

Pagination : 30-36
Rubrique : Recherche et développement
Sous-rubrique : Médailles de bronze du CNRS
Mots-clés : Complexes organométalliques, catalyse, Ziegler-Natta, polymérisation, polymères, polyoléfines, polyéthylène.
FR | EN

Du monomère au matériau : obtention du polyéthylène à partir d’éthylène.

La catalyse de polymérisation est une des méthodes de synthèse de polymères les plus importantes car elle permet de synthétiser des polymères essentiels à notre vie quotidienne : les polyoléfines, comme le polyéthylène. Son fonctionnement et ses singularités seront présentés. Les polyoléfines présentent pourtant un inconvénient majeur : l’absence de polarité. La copolymérisation avec des monomères vinyliques polaires est une solution pertinente au problème mais les catalyseurs sont généralement empoisonnés par les molécules polaires.

Pour surmonter ces difficultés, nous avons imaginé des chimies de polymérisation, originales et hybrides, associant simultanément catalyse de polymérisation et polymérisation radicalaire. La polymérisation duale radicalaire/catalyse permet de synthétiser une large gamme de copolymères à structure multi-blocs de l’éthylène et de monomères acryliques.

Vincent Monteil a reçu la Médaille de bronze 2011 du CNRS.