N° 407 mai 2016

La chimie du végétal : du biosourcé au quotidien

Pagination : 13-16
Rubrique : Industrie
Mots-clés : Chimie du végétal, biomasse, produits biosourcés, agro-industrie, bioraffinerie, bioplastique.
FR | EN
© M.-T. Dinh-Audouin : photos granulés et produits en bioplastique.

Des emballages en plastique biodégradable sont fabriqués à partir de l’amidon issu de céréales ou de pommes de terre. Un traitement mécanique permet d’extraire l’amidon de la plante entière ou des grains pour le transformer chimiquement en
granulés de bioplastique. Ces derniers sont transformés à chaud à l’aide de moules en bioplastique compostable dans le jardin.

La chimie du végétal est une filière dont le développement s’est considérablement accéléré depuis une dizaine d’années, et une nouvelle impulsion a été donnée avec la loi de transition énergétique pour la croissance verte promulguée en août 2015.

Avec une agriculture, une industrie chimique et une recherche fortes, la France a su ancrer cette nouvelle filière sur son territoire et s’affirmer sur les marchés, prévoyant de doubler son approvisionnement en matière biosourcée d’ici 2020. Les matériaux biosourcés font maintenant partie de notre quotidien, et les citoyens commencent à mesurer les bénéfices environnementaux de ces nouveaux produits de consommation, avec par exemple les sacs en bioplastique biodégradable, désormais compostables dans nos jardins.