N° 338-339 février-mars 2010

La chimie : entre médiation scientifique et éducation à l’environnement.

Page : 4
Rubrique : Chroniques
Sous-rubrique : Communication de la chimie

Les 10 et 11 septembre 2009, l’IUT de Tours organisait pour la première fois une rencontre entre deux communautés éducatives informelles importantes : les réseaux dits de l’AST (Animation Scientifique et Technique) et de l’ERE (Éducation Relative à l’Environnement), qui regroupent à eux deux la majorité des structures et associations de culture scientifique et de sensibilisation à l !environnement pour un développement durable — on parle d’ailleurs souvent d’Éducation au Développement Durable (EDD).

Ces rencontres RASTERE furent ainsi l’occasion d’examiner les structures, évolutions, influences et antagonismes réciproques de ces deux réseaux. Or la chimie relève à la fois de l’AST et des préoccupations de l’ERE. En quoi peut-elle profiter de l’interaction entre ces deux réseaux, voire en retour contribuer à la constitution d’une approche communicationnelle unifiée ?