N° 259 août-septembre 2002

La microbiologie des produits pétroliers et ses applications

Pagination : 58-62
Sous-thème : Catalyse et environnement
Mots-clés : Catalyse enzymatique, biodégradation, sols pollués, hydrocarbures, MTBE, biodésulfuration.
FR | EN

Du fait de l’utilisation massive des produits pétroliers, les hydrocarbures constituent les polluants organiques les plus fréquents des sols. Sur un site pollué, l’atténuation naturelle est le processus par lequel la dispersion des polluants et leur biodégradation se conjuguent pour leur élimination du milieu. Seule la biodégradation peut assurer l’élimination in situ complète des polluants par minéralisation. C’est pourquoi la dégradation aérobie et anaérobie des hydrocarbures est un domaine de recherche en plein essor. En fait, les capacités microbiennes remarquables de conversion des hydrocarbures sont également susceptibles d’autres applications que la dégradation des polluants comme la désulfuration microbiologique des produits pétroliers.

Outre la biodésulfuration, les points développés concernent la dégradation aérobie de l’essence (plus de 200 hydrocarbures) et celle des éthers, comme le méthyle tert-butyle éther (MTBE), qui en sont actuellement des constituants importants, ainsi que la dégradation anaérobie des hydrocarbures monoaromatiques. Ils incluent aussi la biorestauration des sols pollués.