N° 397-398 juin-juillet 2015

La photolyse des pesticides sur les feuilles : comprendre les réactions afin d’améliorer l’efficacité des traitements phytosanitaires

Pagination : 75-77
Sous-thème : Environnement
Mots-clés : Végétaux, cire épicuticulaire, rayonnement solaire, phototransformation, photoproduits, traitements phytosanitaires, Année internationale de la lumière.
FR | EN

Voies de dissipation et photolyse des matières actives sur les plantes.

La lumière du jour accélère la perte par évaporation et provoque la photodégradation des molécules actives utilisées dans les traitements phytosanitaires. Cette dégradation induite par l’absorption du rayonnement solaire par les molécules actives a lieu à la surface des végétaux juste après leur pulvérisation. Il est important d’étudier ces réactions qui entraînent une baisse de l’efficacité des traitements chimiques du fait de la disparition prématurée des pesticides afin d’optimiser les formulations ou de rendre les molécules actives moins photosensibles. Pour illustrer ces phénomènes, quelques exemples sont présentés dans cet article.