N° 205 juillet 1997

La radioactivité a 100 ans

Page : 2
Rubrique : Éditorial

On célèbre cette année, dans de nombreux pays, le centenaire de la découverte de la radioactivité par Henri Becquerel [...]. Durant toute cette année 1997, des colloques, des séminaires sont organisés. Ils permettent notamment de revivre cette fin du XIXe siècle extraordinairement féconde, où les scientifiques ont eu la révélation, à travers l’étude de la relation entre le mystérieux rayonnement X découvert par Röntgen en 1895 et la fluorescence de certains produits, dont les sels d’uranium, de ce qu’était la structure interne de la matière et de ce qui allait devenir la ressource énergétique essentielle de l’humanité pour les millénaires à venir. Désormais les hommes disposaient de leur « Soleil », avec ses immenses possibilités, mais aussi ses immenses périles, qu’il leur appartient de maîtriser avec sagesse.

Et la chimie dans tout ça ? C’est la question qui a été traitée au cours de la Journée organisée par la Société Française de Chimie, le 15 mai 1997 à Paris [...].

L’Actualité Chimique présente, depuis son premier numéro de 1997, et présentera dans les prochains, des articles particulièrement pertinents sur ce thème de la relation entre chimie, radioactivité et nucléaire. ce sera donc notre contribution à l’hommage rendu aux pionniers et aux chimistes qui, aujourd’hui, mettent en œuvre, avec une efficacité remarquable, les ressources actuelles de notre science, au service de la production de l’énergie nécessaire à l’humanité et de la protection de chacun d’entre nous et de notre environnement.

Gérard Montel,
Rédacteur en chef

Couverture

Henri Becquerel (1852-1908) découvrit la radioactivité par hasard en 1896. Il reçut le prix Nobel de physique en 1903 avec Pierre et Marie Curie.