N° 390 novembre 2014

La résine de pin, source de nouveaux polymères ?

Pagination : 79-81
Sous-thème : Chimie durable
Mots-clés : Bioraffinerie, acide abiétique, polymères thermoplastiques, polymérisation par métathèse.
FR | EN

Les monomères traditionnellement utilisés par l’industrie chimique sont dérivés du pétrole, avec la perspective proche d’un passage à la biomasse végétale issue de bioraffineries. La colophane issue de la résine de pin ou du tall oil (sous-produit de l’industrie papetière) contient 90 % d’un mélange d’acides organiques, principalement de l’acide abiétique. La structure tricyclique des acides résiniques confère à ces composés des caractéristiques intéressantes pour la synthèse de polymères biosourcés rigides et semi-rigides.

Dans cette étude, nous présentons sa dimérisation suivie d’estérification avec l’undécenol (dérivé des huiles végétales), puis sa polymérisation par métathèse avec d’excellents rendements pour produire notamment un homopolymère d’acide amorphe possédant une température de transition vitreuse relativement élevée (100 °C).