N° 412 novembre 2016

La trans ε-viniférine et la maladie d’Alzheimer : une issue thérapeutique ?

Pagination : XIV-XV
Rubrique : Le dossier
Mots-clés : Trans ε-viniférine, maladie d’Alzheimer, peptide amyloïde Aβ, dépôts amyloïdes, inflammation, molécule multicible, chimie verte, santé.
FR | EN

La maladie d’Alzheimer est caractérisée par plusieurs altérations cellulaires et moléculaires contre lesquelles il serait nécessaire de trouver un médicament multicible. Les polyphénols présentant de multiples effets pharmacologiques ont été utilisés dans ce projet.

Il a ainsi été mis en évidence que dans un modèle cellulaire de la maladie d’Alzheimer, la trans ε-viniférine présentait des propriétés anti-inflammatoires et de désagrégation du peptide β-amyloïde (Aβ) supérieures à celles du resvératrol.

La trans ε-viniférine a également un effet anti-inflammatoire dans un modèle murin de la maladie d’Alzheimer et atténue la formation des dépôts amyloïdes. Elle pourrait donc être une molécule thérapeutique multicible pertinente.