N° 438-439 mars-avril 2019

Lactips - Un matériau thermoplastique à base de protéine de lait

Pagination : 62-66
Sous-thème : Les startups de la chimie
Mots-clés : Caséine, bioplastique, protéine, film biodégradable, startup, Lactips.
FR | EN

Exemple d’un emballage soluble Lactips pour une poudre de détergence/Example of a Lactips soluble packaging for a detergent powder.

En 2007, à l’Université Jean Monnet de Saint-Étienne, Gilles Assezat, ingénieur d’étude, et Frédéric Prochazka, enseignant-chercheur, ont débuté des travaux sur la protéine majoritaire du lait, la caséine, pour en faire un matériau thermoplastique. Après plusieurs années de formulation et d’extrusion, ils ont mis au point des granulés thermoplastiques capables d’être transformés par tous les procédés classiques de la plasturgie. Ils ont notamment développé un film fin hydrosoluble, biodégradable et même comestible.

En 2014, la startup Lactips a été créée en appui sur le brevet des deux chercheurs. Après plusieurs financements publics et deux levées de fonds, Lactips est en phase d’industrialisation et compte une quarantaine de salariés.