N° 348-349 janvier-février 2011

Le Bureau de la SCF vous souhaite une excellente Année internationale de la chimie 2011 !

Page : 1
Rubrique : Éditorial

Nous quittons une année qui fut particulièrement active pour la Société Chimique de France pour aborder une année qui promet de l’être encore davantage. C’est bien entendu la décision de l’ONU de déclarer 2011 « Année internationale de la chimie » (AIC) qui est à l’origine de cette mobilisation. La responsabilité générale de l’AIC a été confiée à l’UNESCO et à l’IUPAC (Union internationale de chimie pure et appliquée), et nous venons de vivre les deux journées exceptionnelles de la cérémonie d’ouverture à Paris les 27 et 28 janvier. Mais l’Année internationale, c’est aussi et surtout pour nous une multitude d’actions qui vont avoir lieu tout au long de l’année en France, et qui sont destinées à faire connaître et aimer la chimie au public, et avant tout au jeune public, élèves de tous âges et étudiants - l’un des objectifs ambitieux de toute l’opération étant de susciter pour la chimie les vocations qui lui manquent en dépit de son développement et de redresser son image, ce qui est d’autant plus indispensable que la chimie joue et doit jouer demain encore davantage un rôle fondamental face aux grands défis de notre planète.

C’est ainsi que l’on verra fleurir un peu partout en France expositions diverses, opérations portes ouvertes, organisations de concours amicaux, manifestations culturelles, pièces de théâtre, publication de bandes dessinées, etc... autour de thèmes concernant la chimie. D’autre part, les manifestations mettront un accent explicite sur l’apport des femmes aux sciences chimiques puisque 2011 célèbre aussi le centenaire de l’attribution du prix Nobel de chimie à Marie Curie. Toutes ces actions émanent des chimistes des laboratoires eux-mêmes : dans chaque pays, des initiatives ont été proposées par les chimistes et des labellisations AIC 2011 attribuées par l’ensemble des représentants de la chimie. Il n’étonnera personne de savoir que la Société Chimique de France s’implique complètement, par toutes ses composantes (sections régionales, divisions scientifiques, groupes thématiques et siège) dans ce processus si motivant, aux côtés des autres représentants de la chimie française qui se rencontrent au sein du Comité Ambition Chimie créé en mai 2009.

L’année 2010 a par ailleurs marqué la mise en pratique du processus de re-dynamisation de notre association annoncé en 2009. Un séminaire entre les responsables à tous niveaux a montré qu’il fallait de façon impérative impliquer ensemble tous les collègues compétents, dévoués et enthousiastes, qui voient leurs plans d’actions démultipliés par ces contacts. Peut-être est-il trop tôt pour établir des corrélations, mais la campagne d’adhésions pour 2011 semble bien marquer la fin de cette décroissance qui nous préoccupe tant ; mais ne nous le cachons pas et ne ralentissons pas les efforts : quel impressionnant chemin il reste à remonter !

L’année 2010 aura été aussi la première année pleine effective de l’installation d’une partie de la SCF dans ses nouveaux locaux, rue Saint-Dominique. La Maison de la Chimie nous offre à coup sûr l’immersion dans une atmosphère parfaitement pluridisciplinaire en chimie. Le voisinage avec la Fédération Française pour les sciences de la Chimie (FFC), la proximité avec les colloques de la Fondation de la Maison de la Chimie dans lesquels nous sommes partie prenante - par exemple par la publication des volumes de la collection « L’Actualité Chimique - Livres » - enrichissent sensiblement notre horizon. La convivialité avec nos membres y gagne, puisque la rue Saint-Jacques continue de surcroît à offrir les lieux de réunion que nous apprécions tous.

La crise est là et préoccupe naturellement chacun depuis trois ans. Mais nous avons la chance d’être scientifiques : la beauté et l’intérêt de notre travail sont toujours là. La belle Médaille d’or du CNRS décernée en 2010 à Gérard Férey, vice-président de la SCF, est là pour le rappeler et flatter notre fierté collective. Nous avons des atouts, du travail passionnant et une volonté de faire partager les satisfactions que nous apporte la chimie.

Que l’année 2011 constitue une étape décisive vers une certaine prise de conscience collective en France de la place et du rôle de la chimie ! À côté des traditionnels vœux de bonheur personnel pour chacun d’entre vous, c’est là ce que le Bureau de la Société Chimique de France vous souhaite pour cette année nouvelle, à vous tous qui êtes les meilleurs ambassadeurs de la chimie.

Le Bureau de la SCF

Couverture

Encapsulation et libération de molécules thérapeutiques (antitumoraux et antiviraux) depuis une cage mésoporeuse du téréphtalate de fer MIL-101. Illustration gracieusement fournie par P. Horcajada, C. Serre et G. Férey.