N° 444-445 octobre-novembre 2019

Le dialogue intime entre colorants et argiles révélé par la fluorescence résolue dans le temps

Pagination : 29-34
Sous-thème : Les pigments intelligents
Mots-clés : Fluorescence, durée de vie de fluorescence, confinement, anisotropie de fluorescence, adsorption, colorant.
FR | EN

Diagramme de Jablonski illustrant les différentes voies de relaxation entre les niveaux S1 et S0.

La fluorescence résolue dans le temps est un outil puissant pour la caractérisation de molécules et biomacromolécules aux interfaces liquide/solide. Elle permet de rendre compte du confinement mais aussi de la mobilité des espèces. L’utilisation de cette technique a permis de résoudre des questions autour de l’orientation et des interactions entre ions et colorants dans différents matériaux de structure lamellaire. Elle a également permis d’identifier le devenir d’un colorant séquestré dans une matrice lamellaire lorsqu’il est remis en suspension dans l’eau, et enfin de mieux comprendre les interactions entre protéines et matériaux en se focalisant sur leurs sites actifs.