N° 341 mai 2010

Le risque chimique spécifique aux déchets

Pagination : 52-57
Rubrique : Maîtrise du risque chimique
Mots-clés : Déchets, fin de vie, risque chimique, toxicité, hygiène/sécurité, santé publique, environnement, traitement ultime, industrie.
FR | EN

Centre de valorisation et de traitement de 200 000 t/an de déchets toxiques et dangereux (Yvelines).

Le détenteur d’une matière, d’un produit ou d’un objet en prend soin, compte tenu de la satisfaction ou du profit qu’il compte en tirer. Mais son comportement peut être différent lorsqu’il veut s’en débarrasser, et entraîne un risque chimique accru pour notre santé et notre planète. Les déchets sont souvent constitués de mélange de différentes substances, d’où la conjonction de risques. Toutefois la gestion d’un déchet, même toxique ou dangereux, présente l’opportunité d’une valorisation lorsque le prix des matières premières le permet. Si ce n’est pas le cas, il est nécessaire d’effectuer un traitement, y compris ultime, pour éviter la dispersion d’éléments toxiques dans notre environnement. L’urbanisation croissante favorise l’augmentation du risque chimique « déchets », qui peut toutefois être abaissé en intervenant dès la conception des produits pour mieux préparer leur fin de vie.