N° 268 août-septembre 2003

Les analyses isotopiques au laboratoire des Douanes

Pagination : 31-33
Sous-thème : Analyses isotopiques et réglementation
Mots-clés : Isotopes stables, analyse des vins, analyses isotopiques, chaptalisation, origine botanique.
FR | EN

Le contenu en isotopes stables d’un produit donné change selon la voie métabolique suivie et les conditions environnementales durant la biosynthèse. Ces différences peuvent être mesurées par des techniques isotopiques : RMN du deutérium, IRMS de 13C et 18O.

Les laboratoires des Douanes français ont développé des analyses isotopiques pour contrôler la chaptalisation dans la production des vins. Ces techniques sont aussi utiles pour le contrôle d’autres produits par l’identification de l’origine botanique : distinction entre sucre de betterave et sucre de canne, vérification de l’étiquetage de boisson alcoolisée (cognac, rhum, whisky, bourbon, saké…), vérification de l’adultération dans le miel, le sirop d’érable, les jus de fruit. Pour être efficaces, les analyses isotopiques doivent être comparées avec des produits « authentiques » et une limitation à ces techniques est la constitution adéquate de bases de données représentatives.