N° 433 octobre 2018

Les biocarburants, une remise en question ?

Pagination : 5-6
Rubrique : Chroniques
© Can Stock Photo/brux.

L’affaire de l’huile de palme a-t-elle semé le doute sur les agrocarburants ? L’autorisation donnée à Total de pouvoir importer 450 000 tonnes d’huile de palme pour sa bioraffinerie de la Mède (Bouches-du-Rhône) a provoqué début juin dernier une forte réaction du monde agricole. Les agriculteurs et transformateurs engagés dans la culture et la production de biocarburants protestaient contre ces importations d’Asie du Sud-Est venant concurrencer les productions nationales développées depuis plus de vingt ans. Parallèlement, le « ministre » de l’Environnement et du Développement durable était embarrassé par cet accord précédent, peu soucieux d’entamer un bras de fer économique avec l’Indonésie ! Le monde médiatique s’est alors enflammé à cette occasion et les lobbies pour et contre ces filières se sont affrontés.

Pour y voir un peu plus clair, faisons un peu le point sur les productions en France et en Europe de ces substituts biosourcés au pétrole.