N° 407 mai 2016

Les cahiers de laboratoire en recherche et en formation : écrire pour communiquer, écrire pour formuler sa pensée

Pagination : 37-40
Sous-thème : Parler, écrire, communiquer, formuler sa pensée en chimie
Mots-clés : Cahier de laboratoire, école primaire, université, démarche scientifique, observations expérimentales, outil d’évaluation, JIREC 2015, enseignement.
FR | EN

Extrait de « Pierre et Marie Curie. Papiers. XVII Carnet de la découverte 3 : Uranium III-Polonium, 11 nov. 1898-13 juil. 1900 » (vue 22/166), BnF.

Dès le plus jeune âge, l’utilisation de fiches expérimentales ou de carnet d’expérience à l’école primaire, puis du cahier de laboratoire, favorise l’usage de la langue française, mobilise le vocabulaire et les langages scientifiques et développe les compétences scientifiques. Plus tard, l’ambition consiste également à donner aux étudiants des méthodes pour capitaliser des savoir-faire, devenir autonomes et se préparer éventuellement aux métiers de chercheur, technicien ou ingénieur.

Si un bénéfice substantiel est effectivement retiré par les élèves ou étudiants, les expériences restent assez isolées dans les activités de formation. Actuellement, une impulsion est donnée pour institutionnaliser davantage l’usage des cahiers de laboratoire, en particulier dans le cas du BTS Métiers de la chimie.