N° 421 septembre 2017

Les (co)polymères fluorés : propriétés exceptionnelles pour des matériaux de haute valeur ajoutée

Pagination : 22-30
Rubrique : Le fluor, un élément qui vous veut du bien
Mots-clés : Amorçage radicalaire, copolymérisation, hydrophobie, polymères fluorés, PTFE, PVDF, thermostabilité.
FR | EN
© CEA-Liten/Arkema/Arjowiggins.

Clavier piézoélectrique imprimé sur papier utilisant un film fin de copolymère poly(VDF-co-TrFE) comme couche active.

Cet article aborde la synthèse, les propriétés et applications des polymères fluorés. La plupart de ces polymères de spécialité sont synthétisés par (co)polymérisation radicalaire d’oléfines fluorées. Les aspects de ces macromolécules peuvent varier de thermoplastiques à élastomères et élastomères thermoplastiques.

Ces matériaux de niche indispensables dans la vie quotidienne possèdent des propriétés remarquables (inertie chimique et au rayonnement UV, thermostabilité, hydrophobie, oléophobie...) et trouvent de nombreuses applications dans des domaines high-tech. Leur production est en croissante augmentation.

Plus d’informations sont données sur les applications liées à l’énergie : membranes de piles à combustible, batteries lithium-ion, systèmes électroactifs et cellules photovoltaïques.

AC421-Annexes-B-Ameduri