N° 109 Février 1984

Les licences-maîtrises de chimie physique

Pagination : 39-40
Rubrique : Enseignement

Un groupe de travail animé par Jean-Louis Rivail (Chimie théorique, Nancy), alors responsable de la Division Enseignement de la Société de Chimie Physique, avait établi, en 1977, un bilan du fonctionnement des Maîtrises de chimie physique créées dix ans auparavant. Treize universités avaient été initialement habilitées à délivrer cet enseignement, mais dès 1975, la diminution du nombre d’étudiants scientifiques avait obligé plusieurs établissements à abandonner cette filière au profit d’orientations plus classiques.

Sept ans après, et au moment où l’on note un certain regain de l’intérêt des étudiants pour les sciences et où le Ministère de l’Éducation nationale propose un débat et prévoit une réforme profonde des DEUG, il parait nécessaire de faire à nouveau le point de ce type d’enseignement dans l’université française. Cet article constitue l’analyse des réponses à un questionnaire qu’ont reçu les différents responsables des licences et maîtrises de chimie physique dans le courant du dernier trimestre.