N° 269 octobre 2003

Les lubrifiants pour automobiles : pour le bon fonctionnement et la longévité des moteurs

Pagination : 3-9
Rubrique : Comment ça marche ?
Mots-clés : Lubrifiants, automobile, additifs, formulation.
FR | EN

La consommation de lubrifiants pour automobiles en France a été de 450 000 tonnes en 2002. Ces lubrifiants sont obtenus par mélange d’une huile de base d’origine pétrolière (80 %) avec un « paquet » d’additifs divers (20 %). Une huile minérale est caractérisée par ses propriétés rhéologiques : point d’écoulement, viscosité et indice de viscosité (VI, valeur empirique indiquant les variations de viscosité en fonction de la température). Le paquet d’additifs améliore la résistance à l’oxydation, abaisse le point d’écoulement, élève le VI, contribue à la propreté du moteur et assure une protection contre l’usure et la corrosion. Actuellement, la principale incitation pour l’amélioration des performances des lubrifiants est à rechercher dans la tendance à l’espacement des vidanges.