N° 195 juin-juillet 1996

Les métallocènes, un triomphe de la chimie moderne et peut-être une révolution pour l’industrie

Page : 5
Rubrique : Recherche et développement
Mots-clés : Métallocène, polyéthylène, polypropylène, catalyse de coordination, polymérisation stéréospécifique
FR | EN

Mécanisme de Cossee de polymérisation : un monomère est coordiné puis inséré sur un site actif octaédrique comportant une lacune de coordination et une liaison métal-carbone.

Les continuelles avancées de la chimie peuvent trouver leur utilité pour des spécifications de qualité toujours croissantes dans tous les domaines d’applications. Pour les polymères industriels majeurs, les polyoléfines produites par des procédés catalytiques, des progrès ont été entravés par la complexité des procédés de catalyse hétérogène.

La nouvelle chimie de coordination a permis la production d’une nouvelle famille de catalyseurs, à savoir les métallocènes de titane et de zirconium, qui, lorsqu’ils sont activés efficacement, sont capables de produire des polymères mieux définis et mieux contrôlés, en accord avec les spécifications industrielles.

La production de nouveaux polyéthylènes commence sur une petite échelle industrielle. Deux parents stéréochimiques de polypropylène (polypropylène isotactique et syndiotactique), ainsi que des polymères complètement nouveaux tels que les polycyclooléfines et les polystyrènes syndiotactiques, sont sur le point d’être développés.

Les progrès à grande échelle dépendent de l’adaptation des catalyseurs à des procédés modernes et du réglage fin de certaines caractéristiques moléculaires des produits résultants.