N° 290-291 octobre-novembre 2005

Les molécules-machines

Pagination : 53-58
Sous-thème : Création d'objets
Mots-clés : Commutateur moléculaire, amplificateur moléculaire, rotor moléculaire, machine moléculaire, microscope à effet tunnel, nanojonction, marche atomique, nanosciences.
FR | EN
Molécule-araignée.
Molécule-araignée.

Modèle moléculaire de la conformation d’un « lander » à quatre pieds après absorption sur la surface du cuivre Cu(110) et assemblage du petit fil de cuivre de deux atomes de large en bord de marche.

L’article décrit un certain nombre de réalisations et d’expériences basées sur la « molécule unique ». La synthèse chimique fournit des molécules d’une grande complexité pour lesquelles on peut étudier, après dépôt sur une surface appropriée, des phénomènes fondamentaux : transport d’électrons, commutation, amplification, actions mécaniques. Une grande importance est attachée au contrôle précis de la connexion molécule/métal.

L’outil d’étude essentiel est ici le microscope à effet tunnel, qui permet dans un premier temps l’identification et l’observation précise de la molécule (y compris sa conformation), et dans un second temps, l’accès aux propriétés de l’objet unique.