N° 417 avril 2017

Les multiples facettes des nanomatériaux carbonés : de la chimie aux applications biomédicales

Pagination : 28-33
Rubrique : Recherche et développement
Sous-rubrique : Prix Chercheur confirmé 2016 de la division Chimie physique
Mots-clés : Nanomatériaux carbonés, nanotubes de carbone, graphène, fonctionnalisation, toxicité, biomédical.
FR | EN

Représentation simplifiée des différents allotropes du carbone : (a) fullerène C60, (b) nanotube de carbone (biparois), (c) diamant, (d) graphite et (e) graphène.

Les nanomatériaux présentent des propriétés inhabituelles par rapport aux matériaux correspondants sous forme « massive » (lorsqu’ils existent).

Après une introduction générale sur les nanomatériaux carbonés, cet article présente les travaux de recherche développés plus particulièrement sur les nanotubes de carbone ainsi que sur le graphène et ses dérivés, en insistant sur l’importance du contrôle à la fois de la pureté et de la chimie de surface et l’influence de ces paramètres sur les propriétés et le comportement de ces nanoparticules lors de leur interaction avec le vivant.

Enfin, est dressé un panorama des applications potentielles développées dans les domaines de la biologie et de la santé, en tenant compte de leur impact potentiel sur la santé, et aussi, plus largement, sur l’environnement.