N° 94 septembre 1982

Les pseudo-ondes chimiques

Pagination : 37-42
Rubrique : Enseignement

Lorsqu’on verse dans une boite de Pétri, sous une faible épaisseur (1 mm), une solution bien agitée B.Z. ayant une composition donnée, on constate l’apparition de points bleus au bout de quelques minutes. Ceux-ci engendrent des ondes circulatoires bleues se propageant à vitesse constante. Lorsque deux ondes se rencontrent, elles s’annihilent. Ainsi naissent d’étranges figures non reproductibles.

Les travaux présentés ici permettent de mettre en évidence des pseudo-ondes, de comprendre leur origine et, par conséquent, d’éviter d’éventuelles erreurs d’identification.