N° 249 septembre 2001

Les « trioxaquines » : nouvelles molécules antipaludiques comportant un squelette trioxane lié à une 4-aminoquinoléine

Pagination : 9-11
Rubrique : Recherche
Mots-clés : Aminoquinoléine, malaria, paludisme, peroxyde, trioxaquine.
FR | EN

Les trioxaquines sont de nouveaux médicaments antimalaria qui combinent de manière covalente deux fragments actifs (un résidu aminoquinoléine et un trioxane) avec des modes d’action indépendants, créant ainsi une unique molécule.

Cette stratégie, considérée comme étant une sorte de « bithérapie covalente », nous a permis d’obtenir des molécules bimodales présentant in vitro une forte activité antimalaria sur des souches de Plasmodium falciparum soit chloroquino-sensibles soit chloriquino-résistantes.