N° 261 novembre-décembre 2002

Méthanolyse des huiles végétales

Pagination : 64-69
Sous-thème : Transformations chimiques
Mots-clés : Substances renouvelables, esters méthyliques d'huiles végétales, glycérine.
FR | EN

La production d’esters méthyliques à partir des huiles végétales (colza et tournesol) dont le nom commercial est Diester représente plus de 300 000 t/an en France - premier producteur et l’utilisateur du Diester comme biocarburant mélangé à carburant diesel -. L’Allemagne et l’Italie sont parmi les principaux autres pays européens à utiliser un tel biocarburant. La méthanolyse est un procédé qui pourrait être appliqué à beaucoup d’autres huiles végétales (comme l’huile de soja, l’huile de palme, celles extraites du coton et du coprah). Une augmentation très forte de la production de ce genre de biocarburant est prévue dans un proche avenir.
Cet article présente différents processus de méthanolyse d’huiles végétales, utilisant la catalyse homogène ou hétérogène, réalisés en « batch » ou en continu. Les spécifications et les principales caractéristiques techniques des esters méthyliques utilisés en mélange avec du carburant diesel sont aussi données.
L’impact économique de la production excédentaire du glycérol (principal sous-produit de la méthanolyse d’huiles végétales) est aussi considéré en évoquant sa possible valorisation. Enfin, nous donnerons les principales conclusion liées à l’introduction de cette nouvelle utilisation d’huiles végétales.