N° 287 juin 2005

Molécules « technomimétiques » à commande électrique

Pagination : 45-48
Rubrique : Enseignement et formation
Mots-clés : Enseignement, chimie inorganique, Journées de l’innovation et de la recherche pour l’enseignement de la chimie (JIREC) 2005, commutateur moléculaire, photochromes, moteur moléculaire rotatif, microscope à effet tunnel.
FR | EN

Commutateur moléculaire, deux sites reliés par un élément photoactivable.

Les molécules « technomimétiques » sont destinées à reproduire les fonctions de certains objets techniques courants. Dans le cas du commutateur moléculaire, nous avons démontré la possibilité de contrôler un transfert d’électron intramoléculaire par photoisomérisation. Nos recherches actuelles visent à contrôler électriquement l’isomérisation, soit par électrochimie, soit en enfouissant le photochrome dans une couche auto-assemblée, et en testant la conduction électrique par la pointe d’un microscope à effet tunnel.

Pour le projet de moteur moléculaire rotatif, nous avons préparé une molécule en « tabouret de piano », avec un « stator » destiné à être greffé sur une surface d’oxyde et un « rotor » portant des groupes redox, de telle sorte que l’adressage par des nano-électrodes provoque la rotation. On évoque enfin la possibilité de contrôler l’état de charge d’une molécule par la pointe d’un microscope à effet tunnel.

Note : le fichier pdf lié à cet article contient le dossier complet sur les 20e JIREC (p. 28-59).