N° 395 avril 2015

Nanoparticules hybrides pour le marquage de cellules cancéreuses : l’imagerie médicale entre dans l’ère des nanotechnologies

Pagination : 23-28
Rubrique : Le dossier
Mots-clés : Nanotraceurs fluorescents, complexes organiques, nanoparticules silice, imagerie médicale, microscopie biphotonique, cancer de la prostate, Auvergne.
FR | EN

Position du NAAG dans le site actif de la PSMA.

Au cours de cette dernière décennie, l’utilisation de nanoparticules (NP) dans la détection et le traitement de nombreuses pathologies a augmenté significativement. Des NP hybrides luminescentes ont été développées dans le cadre du projet « Hybiotag » permettant la détection précoce de cellules tumorales prostatiques.

Ces NP sont constituées d’une charpente de silice contenant des cœurs luminescents (luminophores), et possédant à leur surface des agents de reconnaissance (vecteurs) spécifiques des tumeurs malignes de la prostate, leur permettant de se fixer sur les cellules ciblées. Elles présentent des propriétés optiques tout à fait originales, permettant leur utilisation en imagerie biphotonique.