N° 393-394 février-mars 2015

Nanotubes de carbone et catalyse hétérogène

Pagination : 82-88
Sous-thème : Chimie organique
Mots-clés : Nanotube de carbone, catalyse supportée, nanoparticule, chimie organométallique, chimie verte, chimie organique.
FR | EN

Différentes approches pour la fonctionnalisation des nanotubes : a) adsorption d’un polymère ; b) interaction par pi-stacking d’un dérivé du pyrène ; c) couplage peptidique sur un groupement carboxylique de surface ; d) cycloaddition de Prato ; e) addition d’un aryle diazonium.

Les nanotubes de carbone forment une classe de matériaux en plein essor à l’instar du graphène avec lequel ils partagent de nombreuses caractéristiques. Cet article propose une introduction générale sur les formes allotropiques du carbone suivie de la description des caractéristiques structurelles, des propriétés (mécaniques, électroniques, etc.) et des différentes voies de fonctionnalisation des nanotubes. Leurs applications sont ensuite abordées avec une attention particulière portée à leur emploi comme support pour la catalyse hétérogène.

Pour compléter ce panorama, le lecteur pourra également se référer à un encadré consacré aux problèmes liés à la toxicité potentielle de ces nanomatériaux que certains n’ont pas hésité à comparer aux fibres d’amiante, suscitant la crainte du grand public sensible à des annonces alarmistes parfois injustifiées.