N° 408-409 juin-juillet-août 2016

Nanotubes de carbone fonctionnalisés pour la réalisation d’accumulateurs lithium-organique et lithium-soufre

Pagination : 37-39
Sous-thème : Conversion et stockage
Mots-clés : Stockage de l’énergie, batteries, lithium-soufre, lithium-organique, nanotubes de carbone, greffage covalent, transition énergétique.
FR | EN

Les batteries lithium-ion équipent la majorité des appareils électroniques portables. Cependant, leurs performances semblent atteindre progressivement un palier et les recherches se tournent actuellement vers de nouveaux systèmes comme les batteries lithium-soufre et lithium-organique. La solubilité de la matière active (soufre, molécules organiques) dans la plupart des électrolytes constitue un sérieux obstacle à la commercialisation de ces deux types d’accumulateurs.

Cet article décrit l’approche qui consiste à fonctionnaliser des nanotubes de carbone afin de fabriquer des matériaux d’électrode positive ne présentant pas de phénomène de dissolution de la matière active. Les nanotubes jouent le rôle de conducteur électronique et de squelette sur lequel les molécules actives sont attachées. Les systèmes obtenus offrent une excellente stabilité et une capacité spécifique prometteuse.