N° 380 décembre 2013

Nos récepteurs déroulent leur mécanique !

Pagination : 26-30
Rubrique : Recherche et développement
Sous-rubrique : Médailles de bronze du CNRS
Mots-clés : RCPG, récepteurs, protéine G, modélisation moléculaire, dynamique moléculaire, calculs de modes normaux.
FR | EN

Les récepteurs couplés aux protéines G (RCPG) forment une large famille de protéines à sept traversées transmembranaires (environ 800 chez l’Homme) permettant à nos cellules de communiquer avec leur environnement.

Les données biochimiques et biophysiques disponibles montrent qu’après fixation de leur(s) ligand(s), les RCPG subissent des changements de conformation importants. Ainsi, une information chimique codée par la structure d’une petite molécule extracellulaire va pouvoir être interprétée mécaniquement de l’autre côté de la membrane, pour être finalement transmise aux partenaires intracellulaires favoris des RCPG : les protéines G hétérotrimériques.

Depuis 2007, nous nous intéressons à la modélisation à l’échelle moléculaire de ces récepteurs, seuls ou complexés à leurs partenaires favoris (ligands, protéines G).

Nicolas Floquet a reçu la Médaille de bronze du CNRS en 2012.