N° 198 décembre 1996

Nouvelles synergies entre chimie du phosphore et chimie de coordination

Page : 19
Rubrique : Réactivité
Sous-thème : Réactivité
Mots-clés : Hétéroaromaticité, liaison π, phosphaalcènes, phosphaalcynes, phosphimidènes, phosphinines
FR | EN

Les complexes phosphorés de type nucléophile stable et de type électrophile instable.

Cet article présente des espèces phosphorées faiblement coordinées, incluant les phosphinidènes, les phosphaalcynes, les phosphaalcènes et les phosphinines.

Il décrit les différents modes de coordination avec des métaux de transition.

Pour les phosphinidènes, on connait les deux types de complexes électrophiles et nucléophiles, correspondant à des complexes de type carbène de Fischer et de Schrock.

Pour les trois autres espèces, le mode π-coordination est très commun. De fortes similitudes sont observées entre la chimie de espèces dérivées du phosphore et du carbone sp et sp2.