N° 402 décembre 2015

Oh baril oh !

Pagination : 4-5
Rubrique : Chroniques
Mots-clés : Pétrole, sources fossiles, énergies renouvelables, variation des coûts, transition énergétique.

La chute du prix du baril de pétrole est-elle une bonne ou une mauvaise nouvelle ? Les prix du Brent (baril de pétrole brut de la mer du Nord) pour l’Europe et du WTI (« West Texas Intermediate ») pour les États-Unis ont fricoté avec les 40 dollars en septembre dernier après avoir atteint des sommets en juillet 2008 (144 $) puis être redescendus vers 100 $ en 2014. Ils ont donc perdu près de 60 % en neuf mois. Après le troisième choc pétrolier de 2010-2014, assistons-nous à un nouveau contre-choc ?