N° 356-357 octobre-novembre 2011

Phases hybrides organiques-inorganiques auto-assemblées : étude par rayonnement synchrotron

Pagination : 34-39
Sous-thème : Réactivité
Mots-clés : Matériaux mésoporeux, auto-assemblage, agents structurants, films minces, DPAX in situ, rayonnement synchrotron.
FR | EN
© 1992 American Chemical Society.

Proposition de mécanismes pour la formation de silice à porosité ordonnée.
Adapté avec permission de Beck et al., J. Amer. Chem. Soc., 1992, 114, p. 10834.

Dès la découverte des matériaux à mésoporosité ordonnée, structurés grâce à l’utilisation de molécules ou macromolécules amphiphiles, leur mécanisme de formation a suscité beaucoup d’interrogations.

La diffusion des rayons X aux petits angles couplée à l’utilisation du rayonnement synchrotron est vite apparue comme une technique de choix pour suivre in situ et en temps réel les mécanismes d’auto-assemblage entre espèces inorganiques en croissance et agents structurants organiques, aussi bien lors de la formation de poudres par précipitation que lors de l’élaboration de films minces par trempage.