N° 430-431 juin-juillet-août 2018

Polymères supramoléculaires et catalyse asymétrique

Pagination : 37-41
Sous-thème : La chimie supramoléculaire
Mots-clés : Chimie supramoléculaire, catalyse énantiosélective, amplification de chiralité.
FR | EN

Illustration du concept : le catalyseur est formé en coordinant un métal (M) aux ligands (L) connectés au polymère supramoléculaire. La composition du polymère supramoléculaire et donc l’environnement du catalyseur sont modulables par simple ajout d’un co-monomère (C).

Dans le but de développer des catalyseurs asymétriques innovants, des sites catalytiques ont été connectés à des polymères supramoléculaires adoptant une configuration hélicoïdale. Les avantages de cette nouvelle classe de catalyseurs sont que leur composition peut être aisément modulée, qu’une quantité minimale de monomères chiraux est utilisée sans diminuer la sélectivité (amplification de chiralité) et que leur sélectivité est contrôlée en temps réel.

Toutes ces propriétés, démontrées pour des réactions métallo-catalysées (Rh, Cu), ne sont pas accessibles avec des catalyseurs conventionnels basés sur des liaisons covalentes. L’utilisation de ces catalyseurs supramoléculaires pour la préparation de petites molécules d’intérêt ou de polymères, non accessibles via les méthodes catalytiques conventionnelles, est envisageable.