N° 397-398 juin-juillet 2015

Quand la chimie fait la lumière : des OLED pour la visualisation et l’éclairage

Pagination : 91-94
Sous-thème : Énergie lumineuse
Mots-clés : OLED, écrans de visualisation, source d’éclairage, électronique organique, Année internationale de la lumière.
FR | EN

Comparaison entre a) une diode électroluminescente inorganique ou LED, qui est une source ponctuelle, et b) une diode électroluminescente organique ou OLED qui est une source de lumière étendue, car toute la surface du film organique émet de la lumière (portrait de Charlot). Par ailleurs, une OLED a l’avantage de pouvoir être réalisée sur un support flexible et elle peut être relativement transparente dans l’état éteint.

Le développement technologique des diodes électroluminescentes organiques (OLED) a débuté vers le milieu des années 1980. Les matériaux électroluminescents utilisés dans les OLED sont constitués de molécules ou de polymères π-conjugués dont la couleur d’émission peut être choisie par ingénierie chimique. Les OLED sont d’ores et déjà utilisées dans les écrans de visualisation et le seront prochainement comme source d’éclairage basse consommation.