N° 352 mai 2011

Quel langage adopter pour enseigner la chimie ?

Pagination : 30-34
Sous-thème : Enseignement et formation - JIREC 2010
Mots-clés : Vocabulaire de chimie, didactique, Union internationale de chimie pure et appliquée (IUPAC), chimie physique, JIREC 2010, enseignement.
FR | EN
© ScienceCartoonsPlus.com

Nous connaissons tous des enseignants, de forte personnalité, qui ont forgé en partie leur propre vocabulaire. Il en est résulté différentes « écoles » et différents langages qui compliquent l’assimilation d’une discipline par un « apprenant ».

L’Union internationale de chimie pure et appliquée (IUPAC) a fait un travail considérable dans les différentes commissions spécialisées qui rassemblent des chimistes et des physiciens de tous pays.

La troisième édition des recommandations concernant les grandeurs, les unités et les symboles utilisés en chimie physique a été publiée. C’est un véritable manuel pédagogique proposant un langage commun à tous les chimistes et les physiciens ; il n’est plus nécessaire d’innover dans ce domaine et il suffit simplement de suivre ces règles pour se faire comprendre de tous. Cela ne signifie pas qu’il faille abandonner ses propres conceptions mais invite à entrer dans une large concertation permettant d’assurer une homogénéité dans l’enseignement de notions plus ou moins complexes donné à différents niveaux.

Des exemples de cette homogénéité retrouvée, pris dans l’enseignement aussi bien secondaire qu’universitaire, sont montrés dans cet article, tout particulièrement en thermodynamique chimique, un domaine qui a pu décourager ceux qui n’ont jamais eu la certitude d’avoir compris ce qu’ils avaient appris...