N° 355 septembre 2011

REACH : un outil pour améliorer le dialogue entre chimie et société

Pagination : 37-39
Sous-thème : Vers un meilleur dialogue
Mots-clés : Chimie et société, industrie chimique, environnement, développement durable, REACH, substances chimiques.

Jusqu’au XXe siècle, la culture scientifique était l’apanage d’une minorité cultivée qui considérait que l’amélioration des conditions de vie était due principalement aux avancées technologiques issues des découvertes scientifiques. Pourtant, certaines avancées technologiques sont nées d’une démarche de préservation de l’environnement et parfois, de protection de certaines espèces. Par exemple, afin de sauvegarder les éléphants, dont les défenses étaient utilisées, les boules de billard en plastique furent inventées aux États-Unis vers 1870.

Le Livre blanc, publié le 27 février 2001, établi par les services des Ministères de l’Environnement des quinze pays de l’Union et quelque 150 responsables politiques, industriels, scientifiques et représentants d’ONG, a constitué véritablement l’acte fondateur de la réglementation REACH (enRegistrement, Évaluation et Autorisation des substances CHimiques). Les principaux objectifs de cette réglementation, qui est entrée en application le 1er juin 2007, sont les suivants :

  • protéger la santé humaine et l’environnement,
  • améliorer la compétitivité de l’industrie chimique européenne,
  • améliorer la transparence,
  • diminuer les tests sur les animaux.