N° 408-409 juin-juillet-août 2016

Radiolyse α des solutions aqueuses d’acide nitrique et de plutonium

Pagination : 106-108
Sous-thème : Énergie nucléaire
Mots-clés : Combustible nucléaire, retraitement, radiolyse α, acide nitrique, plutonium, peroxyde d’hydrogène, acide nitreux, oxydo-réduction, transition énergétique.
FR | EN

Le traitement des combustibles nucléaires, en particulier la séparation uranium-plutonium, s’appuie sur des modifications des degrés d’oxydation des actinides en solution. L’efficacité du procédé repose sur une parfaite maîtrise de ces modifications.

Cet article présente une étude du comportement redox du plutonium en solution aqueuse d’acide nitrique sous l’effet de la radiolyse α, en partie due à sa propre décroissance radioactive.

La première étape de ce travail a permis de quantifier la formation des produits majeurs en solution, H2O2 et HNO2, issus de la radiolyse du milieu acide nitrique. Une seconde étape tend à montrer qu’il est encore difficile de corréler directement le comportement redox du plutonium aux seuls effets induits sur le milieu mais que la réactivité redox spécifique du plutonium doit également être prise en compte.