N° 369 décembre 2012

Réactifs de Wittig à base de silicium

Pagination : 24-29
Rubrique : Recherche et développement
Sous-rubrique : Médailles de bronze du CNRS
Mots-clés : Silicium, chimie de coordination, ylure, silylène, phosphine, réactifs de Wittig.
FR | EN

Exemple de complexation des silylènes pouvant être utilisés comme source de silylènes libres.

Les ylures de phosphonium, plus communément connus comme réactifs de Wittig, sont des réactifs de choix pour transformer des composés carbonylés en oléfines de façon stéréosélective. Au contraire, la chimie des homologues siliciés, les ylures de phosphonium, a été très peu développée, et le premier sila-ylure de phosphonium stable et isolable a été synthétisé récemment.

Cet article présente la réactivité originale de ces molécules (ylures de phosphonium/silylènoïdes) ainsi que leurs applications comme outils de synthèse pour la préparation de molécules originales.

Tsuyoshi Kato a reçu la Médaille de bronze 2011 du CNRS.