N° 285-286 avril-mai 2005

Séparation et recyclage des actinides : enjeux, avancées et perspectives

Pagination : 110-115
Sous-thème : Chimie moléculaire
Mots-clés : Extraction chimique, diamides, actinides, séparation, déchets radioactifs, chimie moléculaire, recyclage.
FR | EN

Expérience de la séparation poussée sur échantillons réels de combustible usé dans les laboratoires d’Atalante, mettant en œuvre une batterie d’extracteurs centrifuges de laboratoire.

La séparation des éléments actinides des autres radionucléides ouvrirait la voie à de nouveaux types de gestion des déchets radioactifs. C’est pourquoi la séparation du neptunium, de l’américium et du curium a fait l’objet d’importantes recherches depuis une dizaine d’années.

Une nouvelle molécule extractante, de la famille des diamides, a été sélectionnée suite à un large programme d’études expérimentales et de modélisation qui ont démontré sa capacité à séparer les actinides et les lanthanides des autres éléments. Une installation pilote, exploitée dans le laboratoire « chaud » Atalante a ensuite permis d’établir la faisabilité industrielle du procédé. L’étape suivante, la séparation entre les actinides et les lanthanides, est encore en phase d’études de laboratoire ; elle fait l’objet d’intenses efforts au plan international et est déjà marquée de succès très prometteurs.