N° 395 avril 2015

Simulation multi-échelle de matériaux polymères

Pagination : 34-37
Rubrique : Le dossier
Mots-clés : Potentiels gros grains, simulations mésoscopiques, matériau polymère, modélisation multi-échelle, pneus, Auvergne.
FR | EN

Différentes descriptions de la matière pour rendre compte des échelles spatiales et temporelles nécessaires pour aboutir à la compréhension des propriétés de matériaux polymères. L’échelle atomique permet de rendre compte de la microstructure des polymères (distinction des monomères). L’échelle moléculaire est la première étape pour accéder à la macrostructure des polymères sans pour autant permettre l’obtention des propriétés dynamiques des chaînes. L’échelle mésoscopique fait le lien entre l’échelle moléculaire et l’échelle macroscopique ; elle permet de modéliser la macrostructure sur des échelles permettant la relaxation complète des chaînes. L’échelle mésoscopique supérieure correspond à celle des agrégats distribués au sein de la matrice polymère et l’échelle macroscopique au produit fini.

Cet article relate des travaux de recherche développés au sein d’une collaboration entre une équipe de l’Institut de chimie de Clermont-Ferrand et une équipe de Michelin sur une activité théorique de simulation multi-échelle de matériaux polymères.

Ce type de simulation doit être capable de fournir des prédictions quantitatives sur les propriétés mécaniques de matériaux polymères en fonction de la microstructure.